1

Genève 2012 – Aston Martin V12 Zagato

La magnifique Aston Martin V12 Zagato, version route, se dévoile pour la première fois dans un salon après une présentation officielle à l’occasion du Concours d’Elégance de Koweit.

Retraçons tout d’abord la gestation de cette nouvelle icône automobile alliant un prestigieux carrossier italien et un majestueux constructeur anglais. L’année passée à cette même période, au même endroit, le patron d’Aston Martin laissait entendre qu’ils allaient commémorer le 50ème anniversaire de la mythique DB4 GT Zagato d’une manière toute particulière. En effet, quelques mois après, on nous annonçait la réalisation d’une nouvelle Aston Martin en collaboration avec le carrossier Zagato. A peine quelques jours plus tard, pour le concours d’élégance de Villa d’Este, les premières photos de la V12 Zagato sont dévoilées et un concept car participe justement à l’événement. A ce moment nous sommes déjà subjugué par les lignes agressives et dynamiques de cette Aston. Suite à cela une version de course sera développée pour participer au 24h du Nürburgring. C’est en fait deux exemplaires qui prendront part à la course d’endurance, terminant respectivement 89ème et 111ème sur 135 voitures classées. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais que nenni. Il y a quelques semaines, la marque de Gaydon annonçait la production d’une série limitée à 150 exemplaires de cette Aston Martin V12 Zagato. Et nous voilà une année après, au Salon de Genève, avec sous nos yeux cette splendide Aston, très racée et impressionnante, presque intimidante, affichant clairement sa sportivité ainsi que le coup de crayon du carrossier Zagato. Sous le capot le V12 6.0l. de 517 CV pour un couple de 570 Nm repris de sa petite sœur la V12 Vantage. Vous avez été conquis ? Dépêchez-vous, les carnets de commandes sont ouverts, il n’y en aura pas pour tout le monde… en même temps, avec un tarif de base d’environ GBP 330’000.-, il va falloir convaincre votre banquier au préalable. Les premières livraisons sont prévues pour l’automne et quelques exemplaires prendront apparemment le chemin de nos rives lémaniques…