1

Nouveauté – Audi RS 6 Avant

La nouvelle a mis Internet en ébullition, surtout outre-Atlantique : Audi annonce l’arrivée de la nouvelle génération de RS 6 Avant, aussi aux Etats-Unis.

Il est bien loin le temps du break sans relief, bien sage et pourtant outrageusement vigoureux : les modèles RS contemporains affichent des caractères bien trempés, comme nous avons le constater avec la RS 4 Avant.

Pour cette nouvelle RS 6 Avant, le constructeur allemand capitalise sur le concept sur sportif racé. Le pendant survitaminée de l’A6 Avant n’embarque que des pièces de carrosserie uniques, à l’exception des portes avant, du pavillon et du hayon. Ainsi, la face avant se pare d’arêtes saillantes, se départit du cadre Singleframe et intègre la grille de radiateur en nid d’abeilles colorée noir gloss. Les projecteurs font peau neuve, provenant directement de la série des A7. Ils sont plus plats, plus effilés, et peuvent être dotés, en option, de la technologie Matrix LED à éclairage laser RS. Sur les flancs, les ailes s’élargissent de 40 mm de chaque côté et affiche une jupe distinctive, tandis qu’à l’arrière le bouclier affiche un style plus léger et sportif, avec en insert deux massives sorties d’échappement.

Côté motorisation, le V8 4 L biturbo est de la partie, fournissant dans cette configuration 600 ch et 800 Nm de couple entre 2’050 et 4’500 t/min. Le bloc propulseur est accompagné par une hybridation légère, constituée d’un alterno-démarreur à courroie et d’une batterie lithium-ion. Ainsi, en face de décélération, entre 55 et 160 km/h, de l’énergie peut être récupérée, laquelle pouvant servir lors de phases d’accélération linéaire de croisière, en lieu et place du moteur. En plus de quoi, le système intègre aussi la fonctionnalité de coupure de cylindres. Lors de phases de faibles sollicitations, le moteur coupe l’injection et ferme les valves des cylindres 1, 3, 5 et 8. Naturellement, le gain en consommation est non négligeable. En matière de performances, la RS 6 impressionne : le 0 à 100 km/h est une affaire de 3,6 secondes, et la barre des 200 km/h se franchit après 12 petites secondes, toujours depuis l’arrêt.

Audi annonce que la commercialisation de son bolide familiale se fera en contrée helvétique dans le courant du premier trimestre 2020. La marque reste pour le moment discrète en ce qui concerne la gamme de prix.