1

Nouveauté – Ferrari 812 GTS

Voilà 50 ans que Ferrari n’avait pas placé un V12 en position avant dans un cabriolet de série : le constructeur italien annonce l’arrivée de la 812 GTS.

Les plus pointus dans l’audience pourraient être tenté d’objecter sur l’affirmation d’ouverture à cette nouvelle, en arguant que Barchetta Pininfarina 550 de 2000 ou encore la 599 SA Aperta de 2010 emportait bien un V12 à l’avant. Sauf que chacune figure parmi la liste de modèle à production limitée. Il s’agit bien avec la 812 GTS d’un véhicule de série, embarquant un bloc de 6.5 litres, 12 cylindres en V, produisant 800 chevaux à 8’500 t/min et dégageant un couple de 718 Nm. En termes de performance, la Spider tutoie de très près sa sœur la 812 Superfast, avec un 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes et une vitesse maximale de 340 km/h.

Côté design, la 812 GTS intègre essentiellement des modifications liées au passage en cabriolet, avec un capot arrière revu, lequel s’habille d’une double bulle qui abrite le pavillon de toit rigide, qui se déploie et se rétracte en 14 secondes, jusqu’à 45 km/h. Un ensemble d’éléments aérodynamiques ont ajoutées, dont des clapets en L sur le pare-brise, similaire à ceux équipant la LaFerrari Aperta, viennent guider les flux d’air pour limiter les perturbations dans l’habitacle.

Moins visible, le système d’échappement a été revue, pour améliorer sa sonorité et mettre en valeur les harmoniques qualifiés par la marque italienne « de premiers ordres », générés par le puissant V12 atmosphérique.

Le prix ainsi que la date de commercialisation sont pour le moment inconnus, mais pour vous faire patienter, nous vous proposerons très prochainement notre essai complet du coupé, la 812 Superfast.